Les agents de La société congolaise des Postes et des télécommunications SCPT, manifestent ce lundi 4 février 2019 devant le bâtiment administratif de cette entreprise.

Ils réclament 3 mois d’arriérés de salaire.

« Le président Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, si vous êtes vraiment pour le changement, trouver rapidement la solution à ce problème. Nous réclamons nos 3 mois, est-ce que les parents qui ont des enfants et louent des maisons, peuvent rester 3 mois impayés? comment on va vivre? », a confié un des manifestants à Actu30.

Ils exigent également le départ de l’administrateur directeur général de la SCPT, Patrick Umba.

«Nous exigeons le départ de Patrick Umba, c’est lui qui bouffe l’argent des agents. Ici nous avons 3 mois, à l’intérieur 15 mois et 5 mois pour les retraités. C’est déplorable», disent-ils

Ils appellent le chef de l’État Félix Tshisekedi à s’impliquer dans cette situation comme ça été le cas avec la société Transco

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom