C’est le tout dernier discours de Joseph Kabila comme Chef de l’Etat  diffusé ce mercredi soir sur les antennes de la Radio télévision nationale congolaise.

Joseph Kabila à rappelé brièvement les circonstances de son accession au pouvoir.

 » il y a 18 ans J’ai accédé à la magistrature suprême suite à un malheureux concours de circonstances . Il fallait éviter qu’avec la mort de Mzee Laurent désiré Kabila que le rêve s’éteigne. Il fallait une thérapie de choc pour éviter au Congo la descente aux enfers », a-t-il déclaré.

Joseph Kabila a lâché, « Je n’ai jamais trahi mon serment »

«Depuis 2001Nous avons beaucoup fait sans prétendre avoir tout fait. En dépit de l’action néfaste des ennemis de notre peuple, je n’ai jamais trahi mon serment, ma détermination n’a jamais faibli et avec votre concours, beaucoup d »obstacles ont été franchi. Au regard de là où nous étions il y a 15 ans, beaucoup ont été fait », a dit Joseph Kabila dans son discours.

Le pays a été pacifié et reunifié , l’economie stabilisée et relancee, la reconstruction engagée l’accès aux sévices sociaux de base aussi ou encore l’installation d’un État de droit avec en toile de fond l’organisation des élections démocratiques financées par la RDC , un motif de fierté a indiqué le Président sortant.

Rachel KITSITA

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom