Au cours d’une conférence de presse organisée lundi 03 décembre 2018 à Rotana Hôtel dans la commune de la Gombe, le comité Stratégique du Front Commun pour le Congo a salué le meeting la tournée du candidat Emmanuel Ramazani Shadary dans le grand katanga.

 » Nous saluons et félicitons les congolais du grand Katanga pour l’accueil réservé au Candidat Président de la République Emmanuel Ramazani Shadary parceque il porte l’espérance de notre peuple. Nous félicitons notre candidat qui n’a fait que développer son programme lors de ses sorties. Nous pouvons nous féliciter des résultats obtenus C’est-à-dire  l’adhésion de la population à notre programme » a dit Néhémie Mwilanya

Le FCC à travers son co-ordonnateur s’indigne et s’inquiète des messages de violences de certains candidats

« Par rapport aux autres acteurs le Front Commun exprime ses préoccupations par rapport à ceux des acteurs qui ont fait le choix de travailler contre le processus électoral. Certaines Interview des leaders des plateformes comme LAMUKA font l’apologie de la violence contre le processus électoral. Ils vont même jusqu’à faire appel à leur militants d’empêcher la tenue des élections au motif qu’ils ne sont pas d’accord avec la machine à voter. En démocratie on est libre de donner son opinion mais cela ne donne pas droit aux appels à la violence. C’est extrêmement grave. Cela vise à jeter le pays dans le chao. Les élections comme le dit Joseph Kabila doivent être des moments où on célébre la démocratie » indique Néhémie Mwilanya

Le co-ordonnateur du Front Commun pour le Congo a au cours de cette conférence de presse annoncé l’étape prochaine de la tournée de Emmanuel Ramazani Shadary. Il entamera Le grand Équateur à t-il annoncé.

Rachel KITSITA

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom