Le coordonnateur provincial du Front Commun pour le Congo vient de lancer officiellement la campagne électorale du FCC sur toute l’étendue du Nord-Kivu à Goma ce mercredi 28 novembre.

Devant une foule réunie en masse parmis lesquels des cadres et des personnalités nationales ainsi que provinciales tous porteurs des calicots , T- shirt , chemises et drapeaux frappés aux effigies de Ramazani Shadary. Julien Paluku vient de réarmer moralement les gomatraciens rassemblés au stade les volcans Bierer et idéologiquement ses
militants à voter le candidat président Emmanuel Ramazani Shadary.

Pour lui, le FCC est prêt à affronter les élections et reste convaincu qu’il les remportera vu que toutes les batteries étaient mises en marche et ces dernières étaient préparés depuis bien avant.

Ce coordonnateur provincial du FCC et gouverneur de province indique que leur plateforme ira aux élections avec la machine à voter et non la machine à voler comme le prétendent certaines personnes.

« Les autres se réveillent quand nous nous avons créé un front. Le Congo est debout, les gens qui veulent se réveiller veulent ramener le pays en arrière. Nous sommes aux aguets depuis longtemps, je vous alerte à vous préparer déjà chers candidats pour les élections et avec la population sachez que nous n’avons qu’un seul président, le bulldozer Emmanuel Ramazani Shadary. Nous ne sommes pas d’accord avec la machine à voler ou à tricher, nous avons besoin d’une machine qui nous facilite le vote. Que personne ne vous trompe sur la machine, le 23 décembre il y’aura un bulletin de vote qui vous servira à élire nos trois candidats à la présidentielle la législative nationale et à la députation provinciale. » A dit Julien Paluku.

Plusieurs personnalités étatiques venues de Kinshasa originaires du Nord-Kivu et membres de la coordination nationale du FCC ont pris part à ce lancement officiel de la campagne électorale en province du Front Commun pour le Congo.

Fidèle KITSA

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom