Dans son homélie dite ce dimanche au stade des martyrs en marge de l’inauguration de son ministère pastoral comme archevêque métropolitain de Kinshasa, Monseigneur Fridolin Ambongo appelle les congolais à ne pas céder à la provocation.

 » C’est dans un esprit d’unité et de communion que je lance un vibrant appel à la conscience patriotique de notre peuple à ne pas céder à la provocation et à la violence (surtout verbale) pendant cette période de Campagne électorale  » dit L’archevêque de Kinshasa.

Monseigneur Fridolin Ambongo appelle à la tolérance

 » une différence d’opinion politique ou de conviction religieuse ne fait pas de l’autre un ennemi à dénigrer où à abattre . En toutes circonstance, nous devons apprendre à nous supporter en respectant l’autre dans sa légitime  » a t-il ajouté.

Au nombre des personnalités qui ont prit part à cette messe figurent : le premier Ministre Bruno Tshibala , Ramazani Shadary( candidat président de la République) , Aubin Minaku ( président de l’assemblée nationale), Léon Kengo wa dondo ( président du Sénat), Martin Fayulu ( candidat commun de l’opposition), Freddy Matungulu, Azarias Ruberwa, les députés Adolphe Muzito, Gilbert kiakwama, Patrick Muyaya, Henriette Wamu , José Endundu où encore le vice premier Ministre minsitre des transports José Makila Sumanda.

Rachel KITSITA

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom