En marge de la réunion de l’Assemblée plénière extraordinaire tenue à Kinshasa du 20 au 22 novembre dernier, la conférence épiscopale nationale du Congo, CENCO, appelle ce vendredi 23 novembre 2018, le peuple congolais à la vigilance en vue d’une véritable alternance. La CENCO formule les recommandations au peuple congolais pour améliorer les conditions des élections du 23 décembre prochain

« Nous vous prévenons contre les beaux parleurs et les vendeurs d’illustrations qui font des promesses séduisantes qu’ils ne pourront pas tenir. La CENCO soutient aucun candidat, elle n’a pas un préféré à vous proposer. Méfiez-vousistribuent l’argent et d’autres multiples cadeaux pour acheter vos voix. Rappelons nous que nous avons payé un lourd tribut au cours de ce processus électoral. Que le sang versé de nos compatriotes soit un ferment pour une alternance salutaire dans notre pays», indiquent les évêques catholiques.

À la CENI, la CENCO appelle à un consensus sur l’utilisation ou non de la machine à voter.

« Nous pensons qu’il est encore possible de trouver un consensus sur l’utilisation ou pas de la machine à voter. Si l’usage de cette machine s’avérait inéluctable, nous demandons à la CENI de rassurer le peuple congolais que la machine ne sera exclusivement utilisée que pour l’identification des candidats et l’impression des bulletins de vote», a poursuit le communiqué.

La CENCO recommande également aux candidats de mener la campagne électorale dans le respect des règles établies, notamment celui des adversaires politiques qui ne sont pas à considérer comme des ennemis, mais plutôt des compatriotes et de convaincre les électeurs par la pertinence de programmes politiques et non par des cadeaux.

Winnie IMANA

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom