Première rencontre ce samedi 17 novembre 2018 entre la cellule qui est en charge de la jeunesse dans l’equipe de campagne du candidat du FCC et les jeunes de kinshasa issus des differentes structures. Zoe Kabila président de la commission appelle les jeunes à soutenir le candidat du FCC pour une victoire électorale.

« Je vous ai convié à cette échange pour solliciter votre collaboration sans faille à notre candidat. Il est aussi important que notre cellule obtienne de vous des propositions des differents programmes et plans d’actions capables de mieux servir les actions notre cellule pour que nous soyons proactive . Je vous prie d’être des ambassadeurs de la paix et de l’unité pendant toute la période électorale.  »

Pour le député Zoe Kabila voter Shadary c’est voter la stabilité de la RDC.

« Pour que le Congo se développe nous avons besoin de la stabilité, dès le 23 décembre et la stabilité c’est Ramazani Shadary « 

Le coordonnateur de la cellule rassure qu’avec Shadary la voix de la Jeunesse sera portée haut

« Nous devons appuyer la candidature du caramade Shadary car cela nous permettra de parler de vive voix des questions qui touchent à la jeunesse. C’est pourquoi l’autorité morale du FCC a personnellement appuyé la création d’une cellule consacrée à la jeunesse « 


Zoé Kabila se félicite de la mobilisation du meeting du FCC du 27 octobre 2018 au stade Tata Raphaël , avec une présence massive . Ce qui démontre selon lui l’engagement de la Jeunesse dans la marche politique de la RDC.

Zoe Kabila a au cours de cette matinée politique Rendu hommage à Joseph kabila

 » Nous devons remercier l’artisant de la démocratie congolaise, le Président de la République et l’autorité morale du FCC grâce à qui la magie de l’expressipn populaire prend corps avec notamment l’organisation du 3e cycle électoral «  a t il martèlé.

Zoe kabila a par ailleurs denoncé le fait que les jeunes ne soient pas suffisamment consultés au moment de prise de décision. La matinée politique de la jeunesse a été animée par 4 orateurs. La ministre des droits humains Marie- ange Mushobekwa, la Députée Nationale Geneviève Inagossi , le Ministre destravaux publics Thomas Luhaka et le président de l’assemblée nationale Aubin Minaku .

Rachel KITSITA

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom