Le retrait des signatures des présidents nationaux de L’UDPS Felix Tshisekedi et de Vital Kamerhe de L’UNC de l’accord de Genève continue de susciter des réactions au sein de la classe politique congolaise. Jean Bertrand Ewanga fustige à son tour l’acte posé

 » Il faut respecter d’abord leurs décisions. Ce qui est déplorable , c’est le fait qu’il s’agisse de 2 hommes de leur rang qui se désengagent quelques heures après avoir affirmé haut et fort ,leurs soutien à Martin Fayulu  » à dit Jean Bertrand Ewanga.

Quoi qu’il en soit , il dit respecter leurs décisions

« Un homme d’Etat doit être au dessus de la mêlée, face à toutes situations pour pouvoir diriger un État. Ils ont peut-être des raisons propres . Nous saluons la maturité du peuple congolais qui a accepté Martin Fayulu  » à t’-il ajouté.

S’agissant de l’influence d’une base au sein d’un parti politique Jean Bertrand Ewanga se montre très critique

« À L’UDPS la base s’affirme par un congrès,Le leader est celui qui traduit le chemin et la base l’écoute. Si vous êtes chef d’Etat et que voulais pendre des décisions pour sauver l’Etat un leader s’affirme et s’impose  » Indique t’il

A La plateforme ensemble pour le changement on soutien de manière indéfectible la candidature de Martin fayulu.

Jael MULOWAY

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom