Les membres du comité des familles politiques, des prisonniers et exilés politiques ont deposé un mémorandum à la cenco ce jeudi 15novembre 2018. Pour exiger le respect de l’accord de la saint sylvestre qui exige le retour et la sortie de tous Les politiques avant la tenue des élections du 23decembre 2018.

 » Nous sommes venus au centre interdiocésain pour rappeler aux membres de la cenco qu’ils ont pris un engagement en signant l’accord de la saint sylvestre pour le retour des exilés et la sortie des prisonniers politiques . Nous sollicitons la compréhension des membres du comité de la cenco de savoir qu’il est indispensable d’aller aux élections sans la réconciliation des hommes politiques qui entravent le developpements du peules congolais respect de cet accord  » a dit Christian Nkoy membre du collectif des avocats des familles qui ont manifesté

Pour lui la crédibilité des élections passe par le respect intégral de l’accord

 » la lourde charge de la cenco est d’oeuvrer à la libération des prisonniers politiques et les détenues d’opinions qui pourra permettre la crédibilisation et la transparente des élections qui peut transité par la décrispation politique  » a t’il renchérit

Parmis les membres de familles des prisonniers qui ont manifesté ce jeudi à la cenco figurent notamment ceux de la famille Muyambo et Diomi Ndongala.

Pénélope KASITA

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom