Les activités académiques sont restées paralysées dans différentes institutions supérieures et universitaires publiques de la ville de Goma l’avant midi de ce jeudi 8 novembre.

Les étudiants du campus du lac dit Kinyumba ,immeuble où logent cinq institutions supérieures et une université ont boycotté les cours tôt le matin exigeant la cessation des tueries à Beni et le retour de la paix dans cette region.

Ce mouvement de greve a affecté dautres institutions de la ville de Goma qui ont vu les cours perturbés par ces etudiants qui disent se joindre par solidarité et compassion a la population de la ville et territoire de Beni victime des tueries et massacres perpétrés par les présumés rebelles ADF depuis 2014 et ayant occasionnés plus de morts.

Des échanges brutaux entre les éléments de la police et les étudiants ont été signalés pendant les échauffourées lorsque la police a voulu disperser ces étudiants en colère qui se réunissaient en groupe par des bombe a gaz lacrymogènes.

Ces étudiants promettent poursuivre le boycott des cours jusqu’à ce que leur réclamation aura gain de cause, le rétablissement de la paix a Beni qui occasionnera la rentrée académique dans cette partie de l province qui jusqu’à ce jour n’a pas eu lieu.

Une dizaine d’étudiants a été arrêtée par la police et acheminée au bureau du commissariat de la police le plus proche de ce campus.

Fidèle KITSA

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom