Après un court séjour à l’etranger, Le secretaire général de l’ensemble pour le changement a regagné ce dimanche la capitale kinshasa. A son arrivée Delly Sessanga rassure l’opinion sur la designation cette semaine du candidat commun de l’opposition.

 » Les contacts sont très avancés . Nous continuons à travailler pour que cette semaine nous puissions présenter aux congolais notre candidat qui sera soutenu par toute l’opposition pour gagner la bataille de l’alternance . Tout est fin prêt. Et nous allons régler la question à l’étranger , dans un endroit qui nous sera hospitalier pour accueillir tous les leaders de l’opposition . Nous maintenons le secret là dessus » a dit Delly Sessanga

Pour Le secretaire général de l’ensemble pour le changement le candidat commun ira aux élections sans la machine à voter.

« Nous voulons d’une élection sans machine parce que elle viole la loi , nous avons marcher, nous continuons avec pression pour que cette machine soit écartée . Nous disons que le calendrier prévoyait à cette periode l’impression des bulletins à papiers et nous voulons que cette impression commence parceque les listes définitives sont connues il n y a pas des problèmes par rapport à ça sauf la mauvaise foi et le manque volonté politique. .

Que le candidat du fcc ait présenté son équipe de campagne, Delly Sessanga indiqué n’est pas être impressionné.

« Si la majorité était costaud pour gagner une élection dans ce pays elle aurait organiser les élections depuis 2016. Si ils ont prit autant de temps ce qu’ils ont un doute profond de leur capacité à convaincre les congolais et que L’échec est patant . Aujourd’hui ll n’ y a aucun congolais qui de manière libre voudrait rester dans la servitude de la servilité dans la quelle ce régime l’a enfoncé: le manque de liberté , la pauvreté, la corruption, le viol des femmes » a t-il indiqué.

Nous voulons des elections libre conformément à la loi a conclu Delly Sessanga.

Rachel KITSITA

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom