A la veille de la campagne électorale, la société civile et l’opposition se sont réunies le 02 novembre 2018 pour évaluer le processus électoral et dresser ensemble une ligne de conduite à suivre jusqu’à la tenue des élections. Après évaluation, elles sont tombées d’accord sur le non respect de l’accord de la saint sylvestre par le regime en place. Ainsi dans un communiqué des forces vives et politiques contre la machine à voter signé par 5 candidats présidents de la République et des représentants des structures de la société civile, ce front réitère son adhesion au mémorandum de l’opposition du 26 octobre déposé à la CENI.

« Nous reiterons notre adhesion au memoramdum déposé par les leaders de l’opoosition politiques, au près de la Ceni le 26 octobre 2018. Nous invitons les congolais à signer massivement la pétition initiée par les laïcs catholiques pour exiger le retrait de la machine à voter. Nous rappelons notre refus d’un report des élections. Du 23 décembre 2018. » Indique la déclaration.

Parmis les candidats présidents de la République qui ont signés la declaration des forces vives et politiques sur la machine à voter figurent : Martin Fayulu, Freddy Matungulu , Theodore Ngoy. Marie Jo sée Ifoku et Vital Kamerhe ont signé par l’entremise de leurs représentants. Fidèle Babala a signé pour le compte de Jean pierre Bemba.

 

Penelope KASITA

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom