Kinshasa : la marche des opposants s’est terminée sans incident.

Pendant près des trois heures, les opposants congolais, accompagnés de leurs militants et sympathisants, ont battu le pavé de l’échangeur de Limite jusqu’au Boulevard Triomphal, pour exiger, entre autres, le retrait de la machine à voter pour les élections du 23 décembre.

C’était une marche pacifique encadrée par la police. Bilan 0 décès, 0 blessé, 0 arrestation. Le commissaire provincial de la police, le General Kasongo, a personnellement, conduit l’opération de sécurisation des manifestants.

Au point de chute de la marche, aucun discours n’a été prononcé. Les Leaders de l’opposition se sont dirigés au siège du G7 pour la signature du mémorandum à déposer à la CENI. Parmi ces signataires, figurent Martin FAYULU, Freddy MATUNGULU, Théodore NGOY, Fidèe BABALA, Adolphe MUZITO, Vital KAMERHE ou encore Marie José IFOKU qui a pris la marche en cours.

Et parmi les marcheurs figuraient les militants des mouvements citoyens dont ceux de la Lucha, Eccha et Mwana Mboka.

Rachel KITSITA

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom