Flickr/Sébastien Fah

Dans une correspondance adressée aux curés de l’archidiocése de Kinshasa, l’abbé chancelier demande de suspendre toutes les conférences du Comité Laïc Catholique.

La lettre du chancelier fait suite aux doutes qui persistent sur l’usage ou non de la machine à voter lors des élections prévues le 23 décembre prochain en RDC.

L’abbé Georges Njila demande aux curés d’attendre les conclusions d’une réunion entre l’Eglise et le CLC.

Pour rappel, le CLC avait annoncé le 5 octobre dernier dans un communiqué qu’il entreprendra des actions pour exiger à la ceni l’impression des bulletins à papier selon le calendrier électoral publié le 5 novembre 2017 et ainsi dire Non à la machine à voter.

Rachel Kitsita

1 COMMENTAIRE

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom