Expulsion des congolais d’Angola : la RDC pourrait saisir les instances internationales (She Okitundu)

La situation de refoulement des congolais vivant en Angola a fait l’objet de la conférence de presse tenue ce mercredi par le vice par le  vice premier ministre  en charge des affaires étrangères. Leonard She Okitundu n’a pas caché au gouvernement angolais l’indignation du gouvernement congolais quand aux conditions dans lesquelles les congolais sont refoulés

« J’ai convoqué l’ambassadeur de la République d’Angola qu’on est malheureusement absent de Kinshasa j’ai transmis par voie officielle de note verbale ‘indignation et les vives protestations du gouvernement de la RDC conformément aux us et coutumes diplomatiques » a dit She Okitundu

La RDC invite le gouvernement Angolais à revenir à l’usage des canaux diplomatiques traditionnels afin de convenir d’une solution idoine

 » le gouvernement congolais invite le gouvernement de la République d’Angola à se ressaisir et à  diligenter des enquêtes approfondies pour établir les responsabilités de ces actes condamnables. A défaut, le gouvernement de la RDC se verrait dans l’obligation de  saisir les instances internationales compétentes  » soutient She Okitundu

Le vice premier ministre, ministre en charge de l’intérieur a indiqué que la RDC ne pourra pas à  la réciprocité

 » Nous  ne tomberons pas dans le piège  de  la réciprocité  parce que nous respectons les droits fondamentaux de chaque individu parce que nous sommes un Etat de droit » soutient le ministre

Il est cependant  difficile à  ce stade d’avancer avec exactitudes les chiffres précis Léonard She Okitundu. L’identification des l’expulsés va se faire  en aval étant  donné  que les expulsions ont été  faite de manière brusque pas pu identifiés parce que c’est l’expulsion a été  faite de manière  brusque. She Okitundu attend les précisions de l’ambassadeur de la RDC en Angola qui devra s’entretenir avec les autorités Angolaises avant la saisine des instances internationales compétentes en la matière.

Rachel KITSITA

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom